L’astronomie qu’est ce que c’est ?

Définition de l’astronomie

L’astronomie est le faite d’observer les étoiles,

Amateur, professionnel, l’observation du ciel est ouvert à tout le monde. C’est effectivement grâce au nombre de personne qui regarde le ciel en permanence, que les découvertes sont faite. Pas besoin de matériel onéreux, un simple télescope peu faire l’affaire.

Comment se déroule l’observation ? Le plus simplement du monde, attendre le couché du soleil, se munir de son matériel d’observation et direction les étoiles. Il n’y pas de limite à scruté les étoiles, certaines personnes peuvent ainsi passer plusieurs heures à contempler le ciel à la recherche de nouvel objet céleste. Il existe néanmoins certain endroit sur Terre où la qualité de l’observation est meilleure. Privilégié des lieux dépourvue de pollution lumineuse. Le centre-ville est clairement l’endroit où se concentre le plus de pollution. Les sommets montagneux sont des emplacements idéaux pour l’observation. On peut bien sûr observer les planètes déjà connues, c’est un spectacle dont on ne se lasse jamais. Il faut savoir que certaine découverte majeur, on été réalisé par des amateurs.

Alors quelle planète observer ?

Notre Système Solaire possède 8 planètes majeures. La Terre, Mars, Mercure, Jupiter, Saturne, Vénus, Neptune et Uranus. Voilà déjà de quoi faire de belles observations, certain amateur dispose de matériel plus perfectionné, qui le permet de prendre des clichés. Mais pour la plupart des amateurs l’observation de ces planètes en détails et déjà une grande satisfaction. Pour pouvoir regarder plus profondément dans la galaxie, il est indispensable de posséder du matériel plus perfectionner, qui n’est malheureusement pas à le porté de toutes les bourses, cela demande un investissement financier certain. Revenons à nos planètes… Parmi les 8 planètes, on différencie des planètes gazeuses et des telluriques. Parmi la première catégorie, la grande gazeuse Jupiter avec ses anneaux. L’observation de Jupiter est vraiment un moment exceptionnel. Pour les planètes telluriques, l’observation de Mars apportera à l’astronome bien des satisfactions.

Peut-on observer les planètes naines ?

Le Système Solaire possède aussi des petites planètes dites planètes naines, elles sont au nombre de 5. Cérès, Éris, Hauméa, Makémaké et Pluton. Certes, l’observation de ces petites planètes est plus difficile, d’une, car leurs petites tailles les rendent presque invisibles, deuxième inconvénient qui est leurs positions dans le Système Solaire. Elles sont souvent occultées par des plus grandes planètes. Vous l’aurez compris, l’astronomie est une passion qui demande de la patience, de la persévérance et aussi beaucoup de chance. Point positif, l’astronomie compte de plus en plus d’adeptes, cela a pour avantage d’avoir un nombre grandissant de yeux tourné vers les étoiles.

Notre Système Solaire n’est pas unique
où presque.

 

Dans l’immensité de l’univers, on dénombre des centaines, voir des milliers de système identique. Une étoile (soleil), et des planètes qui gravitent autour. Cependant au jour d’aujourd’hui, notre système Solaire est le seul à posséder la vie. Il est vrai vue l’immensité de l’univers, la possibilité d’une vie extra-terrestre est toujours d’actualité. Pourquoi serions-nous les seuls ? La science d’aujourd’hui ne nous permets pas d’aller explorer les profondeurs de l’univers, les distances astronomiques sont un frein à l’exploration humaine. Nous ne connaissons que très peut de ce qui se passe à l’extérieur de notre Système Solaire.

La distance et le temps.

Voilà les deux facteurs qui rendent notre tâche aussi compliquée. La distance… Est calculé en année-lumière, qu’est ce qu’une année-lumière ? C’est la distance parcourue par la lumière sur une année. Pour nous humain cela paraît gigantesque, mais dans l’univers cela se rapporte un peu comme sur Terre quand on parle de kilomètres. Le temps…Il est clair qu’avec les moyens de transport actuel et leurs vitesses de déplacement, il est quasiment impossible d’aller explorer plus loin que Mars. Déjà l’envoi d’un humain sur Mars n’est pas pour demain.

Pourra ton un jour dépasser notre Système Solaire ? Oui, si l’on dispose de moyens de transport plus rapide, il faut comprendre une chose fondamentale, nous vivons selon le temps qui est calculé d’après la vitesse de la lumière. Pour faire simple, si l’on dépasse la vitesse de la lumière, on remonte le temps. Difficile à comprendre, mais c’est la réalité. C’est seulement avec des vitesses de déplacement supérieures à la vitesse de la lumière que l’on pourrais dépasser notre Système Solaire. Mais un grand problème se pose quand même. Si l’on admet avoir un moyen de transport aussi rapide, l’être humain ne pourrait pas supporter physiquement de telles vitesses. Des pilotes ou astronautes entraînés supportent tout juste des vitesses de l’ordre de 2000 km/h.

Alors imaginé des vitesses de 300 000 km/s. Il faudrait créer des capsules où les hommes seraient à l’abri. Cela relève plus de la science-fiction que de la réalité. Maintenant vous allez me dire que dans les années 30, on aurait dit à quelqu’un qu’un jour un homme marcherai sur la Lune, on vous aurait pris pour un fou. Néanmoins, créer un mode transport aussi rapide demandera sûrement beaucoup plus de temps que d’envoyer un homme sur la Lune. Reste aujourd’hui que l’observation de l’espace pour voyager intemporelle ment.

Autre chose difficile à comprendre dans l’observation astronomique et ce que les amateurs d’astronomie ne savent pas, est que ce qu’ils observent actuellement est des événements passé depuis des milliers d’années, rappelez-vous, la vitesse de la lumière et la distance. Prenons en exemple pour mieux comprendre. Si vous voyez actuellement une étoile qui se situe à 50 années-lumière, la distance est tellement importante que la lumière et donc l’image de cette étoile prend énormément de temps pour nous parvenir, que celle-ci n’existe peut-être plus depuis des milliers d’années. L’accès a astronomie est facile et à le porté de tous, mais la compréhension de nos observations reste parfois difficile pour les novices. Maintenant l’expérience s’acquière avec le temps, même si vous pratiquez l’astronomie comme passe-temps, au fur et à mesure de vos observations vous apprendrez à mieux connaître notre Système Solaire, ses planètes et satellites ainsi que tous les corps célestes qui gravitent autour. Peut-être à force d’observation et de persévérance, vous serez un jour célèbre grâce à l’une de vos découvertes. Apprenez mieux à connaître notre Système Solaire en visitant notre site web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *